est… mort ! :(

http://atelier801.com/topic?f=5&t=791097
map_celousco

Celousco ? Kézako ?

Celousco est un jeu en temps réel dont le client* est en flash et le serveur en java. Le jeu est entièrement axé pvp : Une partie est composé de 3 équipes représentées par un animal totémique, les verts (cerfs), les bleus (loutres) et les rouges (scorpions). Les trois équipes s’affrontent sur une grande carte où une forteresse se trouve au centre, contrôlée par une des trois équipes. Le but des deux autres équipes étant de capturer cette forteresse.

celousco

Une partie devrait durer environ une semaine (jusqu’à ce que la forteresse se fasse capturer). Un certain nombre d’objectifs secondaires seront présents autour de la forteresse pour affaiblir celle-ci (si des gens connaissent DAoC, ça y ressemble et c’est voulu). « L’originalité » du jeu vient d’un point assez simple : les parties se joueront à plusieurs milliers de joueurs simultanément ! Pour le moment on table sur 2000 joueurs par équipe.

L’idée est de proposer aux joueurs des batailles massives avec beaucoup de joueurs un peu partout ! Le client* devrait tenir jusqu’à 200-300 joueurs sur le même écran sans trop ramer. Quelques sacrifices ont été fait pour éviter de pourrir les performances (pas de 3D isométrique mais une vue de dessus par exemple).

perso

Vous aurez peut être noté une petite ressemblance avec Dofus au niveau des personnages, les admins essayent de s’en éloigner mais c’est pas facile vu que Melibellule, graphiste en chef, a énormément travaillé sur le design des persos de Dofus 2.

*Client = Ce qui vous permettra de jouer (entre-autre)

Côté Map

Les maps de Celousco sont prévues pour des milliers de joueurs.

Pour éviter la répétition, les admins ont fait une génération procédurale de maps. Ainsi, chaque nouvelle partie se passe sur une map totalement inédite, avec sa propre ambiance graphique, ses propres spécificités, ses propres emplacements stratégiques…

  • Une plus grande variété visuelle

Chaque partie de la map est caractérisée par un biome (un archétype de paysage). Ainsi, certaines maps peuvent être quasi entièrement composées de désert, d’autre auront beaucoup de bois épais où il est facile de se cacher.
Comme les maps sont grandes, il y a de toutes façons pas mal de biomes différents par maps.

Deux biomes sont actuellement réalisés : la forêt et les terres enneigés. Les admins en prévoient une dizaine au total.

  • Une diversité stratégique:

La base de la map est toujours pareille : chaque équipe a une base aux extrémités, la forteresse est au centre, et des routes relient chacun de ces 4 éléments.

map-example

Mais en dehors de ça, tout les points stratégiques et objectifs secondaires changent de place. Ainsi, chaque map possède ses points forts et ses points faibles, que les joueurs doivent exploiter pour établir des stratégies gagnantes.

Beaucoup d’éléments de la map influencent le gameplay.
Exemples:

  • Des rivières bloquent le déplacement en dehors des ponts.
  • Des routes permettent de se déplacer plus rapidement.
  • Des forêt denses permettent de se cacher et de gêner le déplacement.
  • Des objectifs secondaires donnent des avantages directs à l’équipe qui le contrôle (ex: points de spawn avancés, bonus de caractéristique, etc…)

Et ça n’est pas tout. Si la carte est générée au début de la partie, elle peut aussi évoluer au fil du temps.
Exemples:

  • Les joueurs peuvent créer des routes pour accélérer les déplacement vers les points clés.
  • Une grande bataille risque de tuer la végétation environnante et de transformer une belle prairie en un désert stérile.
  • Un petit commando de joueur peut envisager de détruire un pont pour couper la retraite de l’armée ennemie.

Les admins pensent qu’ajouter ce petit côté sandbox à Celousco permettra aux joueurs de se sentir impliqués dans le combat, et ouvrira à une quantité infinie de possibilités tactiques.

Ca n’est que quelques exemples parmi tout ceux que les admins ont en tête, la génération automatique de la map et sa modification au fil du jeu offre vraiment beaucoup de libertés d’évolution.

A l’heure qu’il est, la génération de la map à peu près terminé (il y a toujours quelques détails à fignoler et des améliorations à faire), et le résultat est très satisfaisant !

Côté connexion

Après la connexion au serveur, le joueur doit choisir sa faction. Il ne pourra choisir qu’entre les 2 factions les moins peuplées actuellement. C’est à dire que la faction la plus peuplé sera verrouillée. Il devra effectuer cette manip à chaque fois qu’il se reconnecte.

En revanche, il pourra rejoindre la faction la plus peuplée dans les cas suivant :
– En rejoignant un membre de sa guilde ou de sa liste d’amis
– En liant son personnage à une faction (dans ce cas il ne peut rejoindre que cette faction).

Au niveau des serveurs, ils y en aura plusieurs. Au moins un par langue, et plusieurs s’il le faut !

Chaque faction à une zone de respawn en dehors de la forteresse. Au début de la partie, les défenseurs spawn dans la forteresse mais des objectifs secondaires existeront pour désactiver ce spawn. C’est à dire que les défenseurs devront défendre des objectifs extérieur pour garder leur spawn privilégié. Au contraire des attaquant qui devront capturer ces objectifs pour couper le ravitaillement des défenseurs.

Côté Social

Au niveau social, les admins vont mettre le paquet des le lancement du jeu. Actuellement, Transformice est un gros jeu multijoueur. Et pour éviter de se faire concurrence à eux même, ils vont mettre en place une plateforme commune à tous les jeux, de manière transparente. En gros, ça sera un genre de battle.net ou steam. C’est à dire qu’il suffira d’un identifiant unique pour se connecter à tous les jeux de l’Atelier 801, et que les joueurs garderons la même liste d’amis, guilde, etc quelque soit le jeu (vous pourrez chatter avec votre ami qui joue sur transformice alors que vous êtes sur Celousco par exemple. En revanche, les jeux resteront séparé, chacun avec son site officiel, ses serveurs, etc.

En ce qui concerne les canaux, il y aura sans doute un système de sous-zone dans le monde. Par exemple, en approchant d’un objectif, vous entrerez automatiquement dans un canal dédié à cet objectif. En revanche, il sera impossible de communiquer avec les factions ennemis.

Participez à la discussion.
Source : JoL

J'aime(0)J'aime pas(0)